Dominique Chauvelier, le pionnier des meneurs d'allure

Meneurs d'allure Marathon Tours
Soumis par Elsa le mer 21/08/2019 - 15:23 — Catégorie : Evènements

Le 22 septembre, le pionnier des meneurs d’allure sera présent à Tours avec ses équipes très expérimentées sur les 3 distances. Placés dans les différents SAS de départ et  reconnaissables avec leur flamme, vous n'aurez qu'à vous positionner à leur côté dès le départ ! 

  • Marathon : 3h15, 3h30, 3h45, 4h, 4h30
  • 20K : 1h30, 1h45, 2h
  • 10K : 45mn, 50mn, 55mn, 1h

Découvrez le portrait de Dominique Chauvelier dit “Chauchau” :


Dominique, peux-tu te présenter en quelques mots ? Comment a débuté ta passion pour le running ?

Dominique Chauvelier, surnommé Chauchau, et en résumant au strict minimum mon palmarès (sinon il y en aurait pour 3 pages mais CV sportif joint) est le suivant :
- 4 titres de champion de France de marathon (record 2h11'24'')
- Un titre sur semi-marathon (record 1h02'36'')
- 3éme aux championnats d'Europe de marathon (1990) à Split
- Sélectionné Jeux Olympiques Barcelone (1992)
- 30 sélections en équipes de France 
- Et pour les 20km comme à Tours : 59’14’’ sur piste
 
La passion de l’athlétisme date de mon plus jeune âge (13 ans soit en catégorie minime), je fus certainement marqué par les images des Jeux Olympiques de Mexico (1968). Dans l’athlétisme les longues distances me faisaient rêver. Ainsi prochainement à Tours je fêterai mes 50 ans de course à pied !!! (1ère licence date du 1 octobre 1969)
 
Tu as mis en place le concept de meneurs d’allure sur le Marathon de Paris en 1998, qui a été largement repris sur de nombreuses courses, comment expliques-tu ce succès ? 
 
Au début des années 90 j'avais remarqué que les coureurs élites (souvent venus de l'Afrique de l'est) avaient droit à des lièvres pour les emmener sur des temps records alors que derrière les runneurs "populaires" partaient souvent trop vite en voulant trop bien faire mais s'écroulaient dans la 2ème partie de la course. Il faut préciser que les conseils en running n'étaient pas aussi développés que de nos jours et qu'internet n’existait pas! En proposant ainsi des régulateurs d'allure (meneurs) bien identifiés et visibles au milieu du peloton avec pour rôle de freiner, conseiller, encourager les coureurs, la réussite fut au RV avec des records personnels qui tombèrent et des barrières franchies (celles des 3h, 4 heures par ex). Ce fut une première lors du marathon de Paris en 1998, l'expérience fut bien sûr renouvelée l'année suivante puis copier ensuite dans le monde entier ! 
 
Peux-tu nous présenter la team des meneurs qui sera présente le 22 septembre à Tours ?

Il y aura 18 meneurs et meneuses d'allure sur les 3 courses avec des allure aux chronos symboliques tel que le "une heure" sur un 10km ou les "4 heures" sur un marathon. Ils viennent tous du club Run and Freedom basé au Mans dont je suis le président mais aussi entraîneur. Le running devenant de plus en plus féminin j’accentue également sur la mixité avec des « meneuses d’allure » fortement appréciées dans le peloton.

Tu seras sur la ligne de départ des 20K, 35 ans après ta victoire à Tours. Quel sera ton objectif ?

Avec l’âge (63 ans) j’ai perdu environ 25% de mes capacités cardio-pulmonaires donc de 59’/1h aux 20 km des années 80/90 je m’estime aujourd’hui à 1h15’/1h17’. Compétiteur dans l’âme et  avec le dossard je donnerai le meilleur de moi-même je jour J.
 
Depuis tes débuts en compétition, comment perçois-tu l’évolution du running en France ?

Du sport-performance nous sommes passés aujourd'hui au sport santé, à la convivialité, au partage entre amis, famille. L’objectif est de terminer, d’être « finisher » puis de repartir avec la médaille et le tee-shirt offerts à tous. Il en est ainsi, c’est sociologique. NB : énorme montée en puissance des femmes (près de 50% du peloton). Bref nous courons surtout pour notre bien être !
 
Quels sont les 3 conseils pour nos participants le 22 septembre prochain ? 

Enthousiasme et persévérance sont les clés de la réussite ! 2 entraînements par semaine sans excuse, savoir courir une heure sans s’arrêter, savoir se raisonner durant les premiers km de la course… Vous serez tous des finishers et la maman médaille autour du cou fera la fierté de ses enfants !!!!
 
 
Plus d’informations sur les meneurs d’allures ici
 

Soyez-PrêtsSoyez-Prêts